Empire Naxéonien. Index du Forum Empire Naxéonien.
Communauté francophone dédiée à European Warfare, le mod de Gexozoid pour American Conquest Fight Back, ainsi qu'à tout les autres jeux de la série des Cossacks et à l'histoire Napoléonienne.
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bataille de Marengo

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Empire Naxéonien. Index du Forum -> Histoire de l'ère Napoléonienne -> Les batailles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Desaix
Capitaine.
Capitaine.

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 58
Localisation: Yonne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 70
Moyenne de points: 1,21

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 17:22 (2008)    Sujet du message: Bataille de Marengo Répondre en citant

Lieu: Proximité de Marengo
(70 km au nord de Gênes)
Issue: Victoire Française
République Française:
Commandant: Napoléon Bonaparte
Forces en présence: 25 500 Fantassins 2000 cavalier 15 cannons= 28 000 (compte avec les 10 000 hommes de Desaix)
Pertes: 6 000 à 8 000 morts et blessés

Archiduché d'Autriche:
Commandant: Michael von Melas
Forces en présence: 22 000 fantassins 5 000 cavaliers 100 canons= 27 000
Pertes: 9 400 à 11 000 morts et blessés 8 000 prisonniers 40 canons

L'armée autrichienne se déploie la première, dès 8 heures du matin, mais très lentement. L'armée française, mal réveillée et ne s'attendant pas à être attaquée n'est ni déployée ni en ordre de le faire, elle s'échelonne dans la plaine de Marengo, dans le Piémont. L'artillerie autrichienne intervient, détruit son homologue française en moins d'un quart d'heure, puis s'attaque aux lignes d'infanterie, creusant des trous sanglants dans les rangs français. Les troupes autrichiennes avancent lentement, puis, enfin, les Français répliquent à bout portant. Les assaillants reculent, les Français chargent, mais 100 mètres plus loin, ils doivent s'arrêter à cause d'un profond fossé. De l'autre côté, les Autrichiens se regroupent et attaquent. Pendant plus de trois heures, Français et Autrichiens se fusillent à vingt pas.

À midi, les Français tiennent toujours Marengo, malgré l'intervention de la cavalerie autrichienne.

À deux heures, les Français manquant de munitions, les boulets faisant des ravages dans une infanterie privée de soutien, ils battent en retraite. Victor, à gauche du dispositif français, recule en bon ordre. Lannes, au centre, risquant de se faire encercler, bat lui aussi en retraite. La situation de l'armée est délicate et Bonaparte intervient lui-même au milieu des troupes pour redonner courage à ses soldats. La retraite est protégée par les charges de la cavalerie de Champeaux, qui est tué à la tête de ses hommes, de Kellermann et enfin de la Garde consulaire.

Vers 15 heures, le front français s'échelonne sur plus de 6 km, entre Villanova, où la Garde consulaire fait des prodiges, et San Giuliano Vecchio. Mais, pour l'armée française, l'affaire n'est pas loin de tourner au désastre, et les Autrichiens pensent déjà la victoire acquise. À tel point que leur chef, le maréchal Melas, légèrement blessé (son cheval est mort sous lui à deux reprises), quitte le champ de bataille et se précipite à Alexandrie (à environ 15 km de Marengo) pour annoncer sa victoire à l'empereur d'Autriche. Il laisse à Zach la tâche d'en finir avec l'ennemi, sûr de son succès.


Louis Charles Antoine Desaix par Andrea AppianiS'inquiétant pour son chef qu'il admire, Desaix envoyé en éclairage avec 10 000 hommes, prend sur lui de désobéir aux ordres et de revenir sur ses pas, guidé au son du canon. Ce renfort sauve l'armée française d'une défaite humiliante. Bonaparte avait envoyé un contre-ordre aux deux généraux partis en avant. Le contre-ordre n'arrive qu'à 22 heures dans les mains de Lapoype, par contre Desaix reçoit le sien rapidement puisque ne l'ayant pas attendu pour marcher vers le champ de bataille. Le contre-ordre adressé à Desaix l'est dans ces termes :

« Je croyais attaquer l'ennemi, il m'a prévenu. Revenez, au nom de Dieu, si vous le pouvez encore ! »
À 15 heures alors que les Français sont prêts à organiser la retraite, Desaix arrive, enfin, avec environ 10 000 hommes répartis en deux divisions :

Division Monnier (adjudant-général Girard) :
Brigade Schilt :
19e demi-brigade d'infanterie légère sous les ordres de Bourgeois
70e demi-brigade d'infanterie de ligne sous les ordres de Rouyer (1460 h)
Brigade Saint-Cyr :
72e demi-brigade d'infanterie de ligne sous les ordres de Mercier (1240 h)
Division Boudet (adjudant général Dalton)
Brigade Musnier :
9e demi-brigade d'infanterie légère (3 bataillons) sous les ordres de Labassée (2014 h)
30e demi-brigade d'infanterie de ligne (3 bataillons) sous les ordres de Lajeunesse (1430 h)
Brigade Guesneau :
59e demi-brigade d’infanterie de ligne (3 bataillons) sous les ordres de Bourdois (1872 h)
Desaix est tué d'une balle en plein cœur (d'autres dissent par un boulet de cannon...).

Si Desaix n'aurait pas étais là, qu'aurait pu faire Napoléon ?!

Desaix le sauveur († )


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Oct - 17:22 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Maître Schmitt
Major
Major

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 26
Féminin
Point(s): 44
Moyenne de points: 1,69

MessagePosté le: Ven 31 Oct - 20:22 (2008)    Sujet du message: Bataille de Marengo Répondre en citant

Tu peux dire aussi qu'une sauce fameuse française à été inventée lors de cette bataille ^^
On aura eu la victoire sur tout les plans; Militaire et Culturel.

Merci Desaix ^^


Revenir en haut
Desaix
Capitaine.
Capitaine.

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2008
Messages: 58
Localisation: Yonne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 猴 Singe
Point(s): 70
Moyenne de points: 1,21

MessagePosté le: Sam 1 Nov - 16:08 (2008)    Sujet du message: Bataille de Marengo Répondre en citant

A oui Mr. Green ! mais je n'ai pas son nom...

Revenir en haut
Napo 89
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2008
Messages: 156
Localisation: Sur son cheval, à la tête de son armée !
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Point(s): 193
Moyenne de points: 1,24

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 20:14 (2008)    Sujet du message: Bataille de Marengo Répondre en citant

Oui, belle bataille et serrée.
La retraite en ordre fait forcer le respect !

_________________
[HWK]Napo 89 // HEW et HDN.
--------------------------------------
Mourir dans la gloire ce n'est rien mais vivre lâchement c'est mourir tout les jours!
--------------------------------------



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:59 (2018)    Sujet du message: Bataille de Marengo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Empire Naxéonien. Index du Forum -> Histoire de l'ère Napoléonienne -> Les batailles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
subLight v2.0 by WeboManiac